Accueil

L'ASDI : un établissement d'intérêt public.

L'Association Syndicale Drac Isère (ASDI) est l'héritière d'une AS "forcée" fondée en 1862, après les crues du Drac qui ont inondé Grenoble en 184+6 et 1856.
Le nombre de propriétaires est passé de 2 500 à l'origine à plus de 100 000 aujourd'hui.
Sa mission est d'entretenir l'Isère, le Drac et leurs affluents pour protéger la population grenobloise (plus de 300 000 habitants) des inondations. L'ASDI couvre un territoire de 4 000 hectares urbanisés à 90% et répartis en douze communes. Elle collecte une redevance annuelle auprès des propriétaires. L'ASDI est administrée par un comité directeur, appelé Syndicat, élu tous les six ans et composé uniquement de bénévoles. L'association a vu son rôle se renforcer au fil du temps accompagnant le développement de Grenoble et da banlieue.

Le mot du Président

Baptisés par nos anciens “le serpent et le dragon”, l’Isère et le Drac ont su de tout temps faire entendre leurs voix.
Nombre d’expressions en patois, de cartes postales, de gravures témoignent des craintes que nourrissait la population. 
Pour tenter de canaliser ces deux cours d’eau, les hommes ont progressivement ériger des digues, des ouvrages encore très utiles, aujourd’hui.
Si par chance, au cours de ces dernières années aucune grosse crue n’est venue perturber la vie de notre agglomération, les ravages qu’ont connus certaines villes françaises doivent nous inciter à une grande vigilance.
Dans son action quotidienne, l’ASDI s’emploie à entretenir ces ouvrages et à améliorer la protection de l’agglomération qui, rappelons-le, est une zone inondable.
Compte-tenu du nombre important d’habitants dans ce secteur, les efforts doivent non seulement être poursuivis mais véritablement amplifiés.
Quand on parle de l’agglomération grenobloise, n’emploie-t-on pas couramment les termes de bassin, voire de “cuvette grenobloise” !

Paul BERTHOLLET, 
président de l'ASDI